Cie Les Menteurs

Un montage cinématographique de 17 versions du film, entre musiques improvisées et dialogues réinventés.

C’est un film inédit que regardent les spectateurs. Un film où le couple Jekyll – Hyde est porté par plusieurs visages (Frédéric March, Stan Laurel ou Jean-Louis Barrault). La règle du jeu est claire. Actrice et musiciens font partie du jeu, ils sont à vue, sous l’écran, face à des spectateurs plongés dans les sons du spectacle : extraits de l’œuvre de Stevenson, thèmes écrits ou encore bruitages. Véritable déclaration d’amour à la littérature et au cinéma, ce ciné-concert rend également hommage aux artistes et techniciens qui en leur temps ont réalisé ces films.

Partager