Cie L’Insolite Mécanique

« Une performance insolite, un poème visuel, symbolique et émouvant, où tout se perçoit dans la fragilité des mouvements » Télérama

Dans Je brasse de l’air, Magali Rousseau se met en scène avec les mécanismes qu’elle crée depuis dix ans. A travers un texte simple, personnel et intime, le spectateur déambule avec elle dans le clair-obscur de ses souvenirs, peuplés de machines qui entrent dans la lumière et s’animent tour à tour. Presque des êtres à part entière qui vont nourir une zone particulière de notre imaginaire, celle de nos espoirs et de nos peurs.

Partager