Leila la silencieuse et Lee le mauvais garçon sont deux adolescents rejetés et stigmatisés, à l’existence fragile. Un mauvais départ, une erreur, un meurtre, et voilà Lee fuyant avec Leila, en plein hiver, dans les collines hostiles. Frank, le garde-chasse, les recueille et voilà trois êtres perdus qui se trouvent et qui s’égarent. « Lune Jaune » joue sur de multiples procédés narratifs : forme romanesque, polar, poème, chanson de geste, slam, ballade… Ce mélange de registres démultiplie les points de vue et confère à l’œuvre une dimension tragi-comique. Une puissante et sensible évocation de l’adolescence et de la question identitaire par la compagnie alsacienne Les Méridiens.

AVEC : Laure Werckmann, Fred Cacheux, Francis Freyburger (jeu), Christophe Imbs, Francesco Rees et Jérémy Lirola (musique), Laurent Crovella (mise en scène)

Partager