A Claude Vigée plutôt qu’à l’Eglise protestante et en formule « bar à thés » dès 17h, un concert pleinement ailleurs et autrement !

Avec ce programme, les cordes du Quatuor Florestan invitent à un voyage imaginaire dans le répertoire : de la célébrissime sérénade de Mozart “eine kleine Nachtmusik”  vers le géant de l’ère classique, Ludwig van Beethoven  avant de plonger dans l’univers romantique du génial Félix Mendelssohn, l’auteur du “Songe d’une nuit d’été”. Un programme en forme de (re)découverte du genre, destinée à tous publics, à travers une lecture raffinée et contrastée de trois compositeurs iconiques.

Partager