Cie Atéka / Abdoulaye Konaté

La liberté comme pierre fondatrice de l’Homme, dans un mélange réussie de trois disciplines artistiques.

Au 17ème siècle, le sucre est une matière première très prisée et les Caraïbes deviennent la principale source mondiale grâce à la main-d’œuvre fournie par l’esclavage. Inspiré d’un texte de Jean-Pierre Hamon, le chorégraphe Abdoulaye Konaté traite de l’homme et de la matière, de l’exploitation et de l’esclavage. Il puise dans ce qui divise, dit et questionne nos relations aux autres hommes, aux cultures, à la mémoire et à l’avenir.

Partager